Jump to Navigation

Newsletter 13: L'indépendance des Associations de Ventabren

DE LA DEFENSE DE LA LIBERTE DES ASSOCIATIONS EN GENERAL ET

DE CELLE DE LA PRESIDENCE DE L’AMICALE DES ANCIENS COMBATTANTS

EN PARTICULIER

 

Depuis la loi du 1° Juillet 1901, les associations peuvent se former et s’administrer librement, sans contrôle de l’administration. Cette liberté est protégée par la constitution : c’est une liberté individuelle essentielle, reconnue par les lois de la République.

Or le 20 Mai dernier, le président de l’amicale des Anciens Combattants, Philippe WAUTERS, a reçu une lettre du maire lui demandant de démissionner. Pour quelle raison ? D’après cette lettre, parce qu’il « colporterait à son encontre des propos injurieux, calomnieux et diffamatoires ».

La réalité c’est que Philippe Wauters n’a pas caché, pendant la campagne électorale, qu’il ne soutiendrait pas la candidature du maire à sa réélection et ne s’est pas privé de dire les raisons motivant sa position. Ceci, bien entendu, dans un contexte privé, en dehors des réunions de son amicale, où il est de tradition de ne pas parler politique.

Le comportement du Maire est inacceptable.

Cette lettre constitue une ingérence caractérisée dans le fonctionnement d’une association. Il faut remarquer que M. Filippi n’en est pas à son premier fait d’armes :

  • En 2002, il a obligé la présidente de l’office du Tourisme à démissionner pour ouvrir un bureau municipal du tourisme à la tête duquel il voulait placer une personne de son choix. Cet office du Tourisme fonctionnait auparavant parfaitement, à moindre frais pour la collectivité.
  • Il a voulu municipaliser l’Association Sportive de Ventabren en 2009 pour remplacer son président qui ne lui était pas favorable.
  • Il a refusé que le président du Football olympique de Ventabren soit un coudoucéen et l’a forcé à partir, entraînant avec lui la quasi-totalité des jeunes footballeurs. Le magnifique stade en gazon synthétique qui a coûté fort cher aux contribuables Ventabrennais n’est donc utilisé que par des adultes ou des poussins.
  • Il a municipalisé la « cave aux jeunes » parce que son jeune président ne lui plaisait pas. Encore une fois, le bénévolat a été remplacé par du personnel municipal, ce qui induit un coût important pour le budget municipal.
  • En 2011, il a demandé au président de l’Association Culturelle de me retirer toute responsabilité dans la gestion de cette association en raison de « croisades » que j’aurais menées contre lui.
  • Lors du dernier conseil municipal, il a déclaré violemment en séance publique qu’il n’acceptait pas que Mme Philippe, soit Président d’une association de parents d’élève, et qu’il exigeait sa démission sans aucun fondement légal.

En ce qui concerne l’amicale des Anciens combattants, il a été jusqu’à envisager d’inviter à déjeuner les membres du conseil d’administration pour leur demander de réunir une assemblée générale extraordinaire le plus tôt possible afin de retirer la présidence à Philippe Wauters, alors qu’ils l’ont réélu à l’unanimité en février dernier !

Cette ingérence dans la vie des associations Ventabrennaises est absolument inadmissible et contraire à la libre administration des associations garantie par la constitution. Ces mêmes associations qui sont dans l’œil de mire de M. Filippi voient cette année leurs subventions diminuer de façon conséquente, en particulier l’amicale des Anciens Combattants et l’Association Culturelle, dont le président a changé et n’est plus un affidé du maire. La liberté d’une association, c’est la possibilité pour ses dirigeants d’exercer leur créativité et leur dynamisme, sans qu’interviennent des considérations relevant du clientélisme.

Nous protestons énergiquement contre ces pratiques tendant à museler la liberté d'expression individuelle et à mettre la main sur le tissu associatif et demandons aux Ventabrennais de manifester leur soutien à Philippe Wauters en

  • Se rendant massivement à la cérémonie en souvenir de l’appel du 18 Juin
  • Signant un mot d’encouragement lui demandant de poursuivre son mandat.

Vous trouverez avec le lien ci-dessous la lettre du maire à Philippe Wauters et ci-dessous un exemple de mot de soutien à envoyer à philippe.wauters@voila.fr

 

A Ventabren, le 18 Juin 2014

Brigitte HERUBEL, Bruno BRIGNONE, Diane-Isabelle PHILIPPE, Franck NICOLAS, Véronique ESTERNI, Guy ANTONI, soutenus par la liste VIVRE A VENTABREN

 

 

Exemple de mot de soutien : « Conformément à la Loi de 1901 qui a consacré la liberté d’association, et conscient qu’il agit dans l’intérêt de tous, j’encourage le président de l’Amicale des Anciens Combattants à poursuivre son mandat sans tenir compte des pressions exercées sur lui pour qu’il démissionne. »



Main menu 2

Dr. Radut Consulting