Jump to Navigation

Newsletter 18: Compte-rendu conseil municipal et correctif à la lettre du Maire

11 novembre 2014

Chers Ventabrennaises, chers Ventabrennais,

Vous venez de recevoir le bulletin d’informations municipales concernant le 4°conseil municipal de la mandature, tenu le 15 octobre. Nous répondrons bientôt à la « lettre du maire » incluse dans ce bulletin donnant une vision déformée des réalités. Aujourd’hui, nous vous proposons notre compte rendu complémentaire sur le dernier conseil municipal, le maire refusant toujours de reproduire les arguments de notre groupe. 

Sans attendre, cependant, une mise au point importante s’impose :

La commune, (et c’est vous !), qui va devoir payer une lourde amende, n’est pas sanctionnée pour n’avoir pas construit 513 logements sociaux comme le laisse entendre le Maire, mais parce qu’il n’a rien fait dans ce sens depuis 13 ans qu’il est en responsabilité. Les objectifs préfectoraux prévoyaient 57 logements pour la période triennale 2011-2013. Le bilan est de 0 logement construit (voir carte logements sociaux CPA parue dans La Provence du 16 octobre ; voir-dessous)

Le « bulletin bleu » du maire annonce, en première page, la dématérialisation du bulletin et vous propose de vous inscrire à sa newsletter électronique. Ceci fait partie des économies destinées à faire face à l’amende dont il est question ci-dessus (219 300 €). Nous réclamions ces économies depuis longtemps et dénoncions en particulier le laxisme en matière de « charges à caractère général » qui ont augmenté de 215 800 € en 2013 (+ 17% !!!) 

Nous redemandons à l’occasion de la mise en place de nouveau format du bulletin d’information que soit respecté le droit d’expression des conseillers municipaux n’appartenant pas à la majorité pour que, conformément aux dispositions prévues par l’article L2121-27-1 du code général des collectivités territoriales, vous puissiez avoir un autre éclairage sur la politique communale.
Pourquoi notre maire, dont les lettres expliquent la perfection de ses analyses, de ses décisions, nous refuse-t-il ce droit? Que craint-il donc puisqu’il est tellement sûr d’avoir raison ?

Bien à vous,
                        
Les 6 conseillers de Vivre à Ventabren



Main menu 2

Dr. Radut Consulting