Jump to Navigation

Un "Contrat de Mixité Sociale" conclu par C.Filippi avec le préfet

Le maire joue double jeu : pour plaire à ses électeurs, il dit qu’il n’acceptera jamais le nombre de logements sociaux prescrits par la loi.

Pour plaire au Préfet, il signe un "Contrat de Mixité Sociale en prévoyant 498 ! ”. C'est pour cela qu'il a bien gardé l'opposition à l'écart.



Main menu 2

Dr. Radut Consulting