Jump to Navigation

MARCHONS VERS L'ECOLE:

Brigitte HERUBEL a été à l'origine lorsqu'elle était au Conseil municipal de l'opération "marchons vers l'Ecole". Vous trouverez ci-dessous des documets de l'époque, montrant tout l'intérêt de cette opération, qu'il semble souhaitable de prolonger, à travers notamment les aménagements que nous proposons pour les accès (cf. engagements des ateliers ENVIRONNEMENT ET CADRE DE VIE et URBANISME):

Marchons vers l’école : une démarche citoyenne pour se déplacer autrement

Initiée au Danemark en 1976, l’opération Marchons vers l’école vise à promouvoir les déplacements alternatifs à la voiture individuelle sur les trajets domicile-école. Ainsi, avec les pédibus, il s’agit d’organiser un ramassage scolaire à pied via des itinéraires sécurisés. Les groupes d’enfants sont menés par des adultes qui les prennent en charge.

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’animation de Marchons vers l’école est soutenu financièrement depuis 2002 par le Conseil Régional et la Délégation Régionale de l’ADEME.

Marchons vers l’école à Ventabren, c’est en 2005-2006 :

Une opération animée depuis 3 ans par l’adjointe au maire et la conseillère municipale chargées des affaires scolaires avec le soutien de la municipalité ainsi qu’un groupe de parents d’élèves qui encadre chaque semaine les 4 lignes de pédibus.

Le partenariat qui s’est élargi depuis un an :

>> Un soutien dynamique des enseignants qui induit une forte participation des enfants.

>> Un appui actif de la FCPE du groupe scolaire qui participe à son organisation.

>> Une présence de l’association Ventabren Accueil qui participe à l’encadrement des pédibus.

Des résultats concrets très encourageants : le dernier pointage effectué lors de l’opération réalisée le 25 mars 2006 fait état de plus de 80% des 310 enfants de l’école élémentaire qui sont venus en utilisant un mode alternatif à la voiture, principalement la marche.

La participation des enfants de l’école maternelle : une action plus complexe à organiser avec les plus petits qui permet de prendre de bonnes habitudes.

Marchons vers l’école à Ventabren présente 5 nouveautés en mai-juin 2006

1 / MVE effectués pendant 3 jours consécutifs : les mardi 30 mai, jeudi 1er juin et vendredi 2 juin.

2 / Un challenge inter-classes organisé par les enseignants de l’école élémentaire.

3 / L’écomobilité et le développement durable abordés pendant le temps scolaire.

4 / Le jeudi 1er juin : des relevés de temps de parcours de trajets effectués à pied et en voiture.

5 / Le vendredi 2 juin : une réservation des voies d’accès menant aux écoles pour les piétons.

Marchons vers l’école : des résultats positifs qui sont observables au plan local

>> Des enfants heureux qui sont plus calmes en classe.

>> Des parents qui élargissent leur mission éducative à la protection de l’environnement.

>> Une circulation réduite et moins de pollution de l’air devant les écoles.

Marchons vers l’école : des résultats positifs qui ont été évalués au plan national

Marchons vers l’école diminue les émissions de gaz à effet de serre de 33% en moyenne (1). Il est important de souligner que les trajets motorisés évités sont ceux qui sont effectués « à froid », les plus polluants et les plus consommateurs.

Parents correspondants des pédibus 

 

Organisation et partenariat

> Pédibus ligne 1 au départ de la cave

Mme Isabelle de Malefette

Contacts

Marchons

vers l’école

à Ventabren

 

> Municipalité : Mme Brigitte Hérubel, adjointe aux affaires scolaires (tél 04 42 28 70 85)

> Pédibus ligne 2 au départ de la Bertranne

Mme Potdevin

> Ecole élémentaire : Mme Nathalie Hamon, correspondante MVE (tél 04 42 28 70 43)

> Pédibus ligne 3 au départ du Péchou

Mme Valérie Otsuka

> Parents d’élèves : Mme Ruthli Mougin, présidente de la FCPE (tél 04 42 28 76 40)

> Pédibus ligne 4 au départ du village

Mme Nicole Legrand

> Ventabren Accueil : Mme Francine Satorres, trésorière de l’association

(1) source : évaluation nationale de l’Ademe basée sur les émissions de gaz à effet de serre aux abords d’écoles situées dans les    10 communes françaises où sont effectuées régulièrement des opérations Marchons vers l’école, dont 3 en région Paca.

Le challenge inter-classes

La classe vainqueur du challenge inter-classes sera celle dont les élèves auront été les plus nombreux à « marcher vers l’école » : elle remportera la « Godasse d’or ». Le challenge dure 3 jours. Chaque élève qui utilise un mode alternatif pour venir en classe, la marche, le vélo ou le bus, fait gagner des points à sa classe. Le barème d’attribution des points récompense davantage la deuxième participation d’un enfant que sa première. Il récompense encore plus la troisième que sa deuxième.

Ainsi, un enfant qui participe 1 jour ajoute 1 point à sa classe. S’il participe 2 jours, il ajoute 3 points  (1 point pour le premier jour + 2 points pour le second). S’il participe 3 jours, il ajoute 6 points (1 point pour le premier jour + 2 points pour le deuxième + 3 points pour le troisième). Le nombre d’enfants présents dans la classe pondère le total des points obtenus par la classe.

L’Education à l’Environnement et au Développement Durable

L’Education à l’Environnement et au Développement Durable fait partie intégrante des programmes scolaires. Elle participe à l’éducation citoyenne des enfants dès le plus jeune âge et les prépare à assumer leurs responsabilités de futurs citoyens respectueux de l’environnement.

L’opération Marchons vers l’école est une application très concrète de l’éducation à l’écomobilité abordée en classe. Le partenariat avec la municipalité et les parents d’élèves étant une des conditions de réussite de l’opération, la directrice et les enseignants de l’école élémentaire ont désigné un enseignant de l’école « correspondant MVE ».

La participation des enseignants à Marchons vers l’école c’est aussi l’utilisation des modes alternatifs pour leurs trajets domicile-travail pendant les 3 jours de l’opération : marche à pied pour ceux qui résident à Ventabren et covoiturage pour les autres.

Les temps de déplacement domicile-école relevés sur 4 itinéraires

Des enfants qui résident relativement près de l’école sont accompagnés en voiture à l’école par leurs parents (des accompagnements d’enfants domiciliés à 200 ou 300 mètres de l’école en voiture sont fréquents).

Les temps de déplacement présentés ci-après sont destinés à comparer les temps mis à pied et en voiture pour 4 itinéraires.

Points de départ

Temps de déplacement (1)

Trajet effectué à pied

Trajet effectué en voiture

Maisons situées à 120-150 m de l’école

Entre 2 et 3 mn

Entre 4 et 5-6 mn

Maisons situées à 400-500 m de l’école

Entre 4 et 5 mn

Entre 5 et 6-7 mn

Maisons situées près des Bonfils

à environ 900 m de l’école

Entre 12 et 15 mn

Entre 6 et 7-8 mn

Maisons du village situées à environ

900 m de l’école (2000 m en voiture)

Entre 10 et 12 mn

Entre 7 et 8-9 mn

(1) Temps été établis à partir de relevés effectués les 1er juin 2006 aux heures d’entrée des écoles.

Les écarts de temps de déplacement des trajets effectués à pied sont principalement dus à la vitesse de marche des enfants qui est plus lente avec des petits, en particulier lorsque la rue est en pente.

Les écarts de temps de déplacement des trajets effectués en voiture sont principalement dus aux temps d’attente en entrée du parking pour trouver une place de stationnement et au temps de manœuvre pour garer la voiture.

Ces relevés montrent qu’un trajet de moins de 500 mètres est généralement effectué plus rapidement à pied qu’en voiture. Ils montrent aussi les faibles gains de temps pour ceux qui résident dans le village et qui accompagnent leurs enfants à l’école en voiture.

La fermeture des voies d'accès au trafic motorisé

Les travaux d’aménagement du parking du groupe scolaire et de ses abords réalisés pendant l’été 2005 ont offert un large espace aux enfants où ils peuvent se déplacer et jouer en toute sécurité dans un cadre agréable. Ils ont aussi permis de réduire le risque d’accident en abaissant les vitesses des véhicules circulant devant l’école.

La grande majorité des familles accède aux écoles par la montée des Bastides et l’avenue du Berry. Les enfants et des parents qui marchent sur ces voies sont gênés par la circulation des voitures ou le stationnement. Cette question préoccupe la municipalité et les parents d’élèves.

Vendredi 2 juin de 8h10 à 8h40, la montée des Bastides et l’avenue du Berry seront entièrement réservées aux familles se rendant à l’école à pied et à vélo. Pour permettre cela, un arrêté municipal interdit exceptionnellement la circulation motorisée pendant ce créneau horaire. Le bus scolaire et les riverains seront autorisés à circuler dans ces voies entre 8h10 et 8h40, mais en roulant au pas.

 



Main menu 2

Dr. Radut Consulting